Slider

Mon panier

Le panier est vide

Cette dénonciation pour une prise de conscience "PlanèTerre" est essentielle actuellement, j'en fais un éclairage "apocalyptique" (au sens de "révéler ce qui est caché"!) dans mes conférences, avec une évocation géopolitique liée aux migrations exponentielles...
Je veux bien contribuer aussi et co-signer un texte.
Fraternellement,
Bernard

on continue à défendre son pré carré". sans doute parce que le capitalisme ne s'intéresse qu'à l'intérêt particulier, le bien commun n'étant que la somme d'intérêts particliers satisfaits...

 
La carte à puce identifiant chaque citoyen du monde ne serait que l'aboutissement d'un système mondial d'organisation et de gestion basé, non pas sur la liberté d'entreprendre et de spéculer mais sur une gestion équitable et humaine de la planète.
 
Mais, bien entendu, pour que cela soit possible il faudrait que notre planète, notre humanité soit dirigée. Ce qui, bizarement, à une époque où le management est roi, n'est pas le cas. 
. Il est vrai que notre planète n’est toujours pas dirigée et les petits chefs ont autre chose à faire que de s’occuper de la paix du Monde. De façon absurde et tout en sachant que le Monde s’écroule, on continue à défendre son pré carré.
 Ste Clotilde, 13 janvier 2018
 
Le Paradis intelligent.
Si nous sommes si malin que ça, alors nous devrions trouver « LA » solution pour satisfaire nos désir, notre soif d’amour, de bonheur, et pourquoi pas, sous une forme qui reste à définir, notre soif de pouvoir, de puissance.
Une idée semble aujourd’hui germer dans l’esprit de nos prophètes, philosophes, scientifiques : Alors que l’humanité semble en manquer de plus en plus pour résoudre ses problèmes, on n’a jamais autant parlé d’intelligence. Il faut croire d’ailleurs que nous avons pris conscience de notre faiblesse dans ce domaine car la nôtre ne nous suffirait pas et serait remplacée par une intelligence artificielle ! On croit rêver.
Une fois de plus nous confondons quantité et qualité. S’il est vrai que la machine est capable de traiter une quantité phénoménale d’information,  je vois mal ce que ferait la machine si l’intelligence humaine ne lui expliquait pas comment traiter ces informations. C’est vrai également que le résultat du traitement de l’information par la machine peut surprendre mais ces performances reposent encore une fois sur la quantité d’information traitées et davantage sur des résultats statistiques que sur une analyse pointue. Ceci dit, c’est vrai aussi que l’intelligence humaine étant qualitative, elle ne peut lutter contre les performances quantitatives de la machine et, pour l’instant, me semble-t-il, on en reste là. L’intelligence artificielle n’existe pas.
Il n’empêche que notre humanité compte 7 milliards d’habitants et que cet outil « quantitatif » serait bien utile pour sa gestion.
On y est presque puisque de nombreuses informations individuelle et personnelles sont déjà enregistrées dans de nombreux systèmes informatiques. Mais on est loin d’une gestion vertueuse de ces 7 milliards d’habitants. Quelle serait donc cette gestion vertueuse ?
Réfléchissons un instant à la philosophie de la carte bancaire. Ne serait-ce pas, en définitive, un droit de vivre, d’exister. Mais surtout, utilisée pour gérer notre humanité elle permettrait cette fameuse répartition du travail et des richesses, elle permettrait de contrôler cette évolution vertueuse vers plus d’égalité. Cela n’a l’air de rien, mais c’est probablement le seul moyen que nous avons pour inverser la tendance actuelle vers de plus en plus d’inégalité,  tendance suicidaire que, depuis plus de 40 ans nous ne parvenons pas à enrayer.
Diriger le Monde, se mettre d’accord, non pas uniquement pour éviter une nouvelle guerre mais pour dégonfler les tensions mortifères qui secouent de plus en plus notre humanité, voilà qui devient possible. Voilà que s’ouvre alors la possibilité d’un monde apaisé, d’une planète préservée, voilà un retour qui nous paraissait impossible, au Paradis.
 
François-Michel MAUGIS – La Réunion
Économiste, écrivain et philosophe.
1er groupage alimentaire biologique avec toute sa force éthique à la Réunion.
Artisans de terroir et pionniers de la Bio sont nos principaux fournisseurs.
Déjà 20 ans ...et actuellement près de 600 familles constituent le "club de la bio" qui bénéficie des services privilégiés de Natu'Réunion.
Si votre démarche est sincère, rejoignez-nous, vous aussi !
Que des produits sains, complets et de qualité-bio ...à prix vraiment économique.
Autre avantage: rien à payer à la commande
(+ règlement possible en 3 mensualités)
Slider
Slider

Copyright © 2017 - Natu'Réunion. Tous droits réservés.
Site Web Réunion